L'observatoire

Cybermalveillance : un dispositif pour entreprises et particuliers

Le gouvernement a lancé un dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance. La plateforme cybermalveillance.gouv.fr propose 3 entrées : une pour comprendre ce qu’est la cybermalveillance, une pour les victimes (entreprises, particuliers et collectivités), et une pour les prestataires de services de proximité qui souhaitent être identifiés par les victimes cherchant des solutions.

Pour les victimes, une phase expérimentale est lancée en Hauts-de-France de juin à octobre 2017 avant déploiement, mais les prestataires de toute la France souhaitant proposer leurs services peuvent d’ores et déjà s’enregistrer sur la plate-forme. Les victimes seront mises en relation avec les prestataires de proximité susceptibles de les assister, grâce à un parcours permettant d’identifier la nature de l’incident.

Le référencement des prestataires (comme l’accès à la plateforme pour les victimes) est gratuit. Pour être référencé, il convient de faire une demande en ligne sur le site cybermalveillance.gouv.fr après avoir accepté la charte d’engagement (notamment respecter les bonnes pratiques commerciales et remonter les incidents informatiques et les codes malveillants ; copie de la charte à télécharger ici).